Le salon ... "à la con"

Publié le par Désherbant

... Ah ! Ce fameux «  casse-toi pauvre con »  présidentiel d’il y a un an.
Souvenez-vous : on en rit encore dans les dîners en ville.
Quoique …
Rebelote cette année encore avec ces affligeants clichés  relatifs à  la  : « plus grande ferme du monde » qui se déroule, néanmoins dans la capitale et avec, au menu dans les mangeoires des bestaiux, des mondanités et  des passages obligés de personnalités politiques en tout genre.
La nouvelle édition 2009 du Salon de l’Agriculture, vient ainsi d’être inaugurée à Paris.
D'ici le 1er mars, plus de 600 000 visiteurs devraient venir goûter les produits régionaux et admirer les 4 000 animaux: 650 bovins, 550 ovins, 140 chevaux et poneys ainsi qu'une immense basse-cour.
Cette 46ème édition du salon de l'agriculture est placée sous le signe du développement durable et du ''produire mieux''.
En pleine crise planétaire, c’est sur que ça va intéresser du monde surtout concernant les prix des produits de la filière de la viande pour les consommateurs moroses que nous sommes. 
Allez, pour une fois je vais vous laisser la place.
C’est à vous de vous y coller, si vous le voulez bien,  avec le collecte de tant de fumier, de purin et bien d'autres excrétions animales que cet élégant  salon s’efforce de nous offrir en guise de dépaysement … durable dans ce millésime 2009.
 

- Que représente le Salon de l'Agriculture pour vous?
- Comprenez-vous l'inquiétude des agriculteurs ?
- Partagez vous le désarroi des consommateurs face à la flambée des prix des produits fermiers ?
- Aimez-vous ce genre de manifestation ?
- Pensez-vous que Paris soit le meilleur cadre pour ce salon ?
- Quel est, selon vous, l’équipement idéal – et de survie - pour accéder à cette folklorique manifestation ?
- Craignez-vous un tel rassemblement annuel de menaçants bouseaux dans la capitale durant ces 15 jours ?

Bon courage à vous tous donc et :  à vos com’s...

 

Commenter cet article

L'irlandaise 18/03/2009 15:04

ça tu l'as dit, rien que de voir les hommes politiques s'y empiffrer en caressant le cul des vaches ne me donne pas envie d'y aller...sans compter l'odeur, et le " stockage" des b^tes... grosses déprimes pour les vaches de se rendre a paris, surtout qu'en ce moment, avec l'expo warhol, on sait jamais ou elle pourrait se retrouver !

Désherbant 19/03/2009 09:48



Mdr !
L'expo de Warhol ... !!
Of course ... Bien vu !
Voilà un (excellent) artiste qui n’avait nul besoin de ce type de salon rural pour … « cloner » hommes, bêtes et autres boîtes de conserve à la con ….


La nuance est la même qu’entre le fumier et ... l’art …


Biz, l’artiste.


:0010:



wapouss 15/03/2009 22:22

europe 1 en direct du salon....un mec à dit :"le bio, c'est mauvais pour la santé, comme c'est pas traité, c'est pleins de maladie."bon sinon...m'en cognes du salon...hé hé.....

Désherbant 16/03/2009 15:55


Oui, comme dirait l'autre :
"C'est l'histoire d'un mec ..."
Salon s'est terminé, enfin. 
A l'année prochaine donc
;-)


L.G. 10/03/2009 20:23

les com en blanc et en tout petit sont illisibles desherbant, autant que le bio dans l'agriiculture.

Désherbant 11/03/2009 17:15


... (Sourire)
Les lunettes, mon chère ami. Les lunettes.
Elle ne sont pas faites pour la caillasse !!
Lol
A +


Mu 07/03/2009 12:57

oula ... du fond de fond, je va réfléchir et je reviens répondre !

Désherbant 09/03/2009 08:38


N'hésites pas revenir lorsque tu auras tout bien pondéré ...
:0010:


vita 03/03/2009 09:29

salon d'agriculture, dis-tu? bizarre association!les défilés de vaches, pour moi, c'est la longue file des bêtes qui vont au pâturage, et le crottin, c'est pas ma tasse de thé, et aux joues rougies des vins rosés, je préfère l'air frais des campagnes...Enfin, les citadins de bon ton ont besoin de leur dose "éco" pour être en harmonie....Bises   VITA

Désherbant 03/03/2009 10:27



Hé oui, Vita, le monde du vivant est bien
meilleur


lorsqu’il évolue en milieu naturel, n’est ce pas ?
Mais pour nous, pauvres et indécrottables citadins que nous


sommes … quoi faire donc pour que l’on puisse bénéficier d’un


brin d’évasion grâce au saugrenu exotisme animalier ?


Parfois il m’arrive de passer de journées entières au quai de la Mégisserie  à Pairs.


Une authentique jungle en miniature et en béton m’entoure alors,  avec des espèces « exotiques » de tout acabit.


Et me voila en train de me penser affublé   d’un pagne, d’un couteaux (suisse) bien accroché à cuisse droite et en train de virevolter dans les chétifs marronniers de Paris entre la place de Châtelet et la
Conciergerie de la rive gauche …
Moi Tarzan, ... toi ... ?
:0010: