Vanitas Vanitatum et omnia Vanitas

Publié le par Désherbant

 

Je lisais, ces temps-ci, le grand raffut médiatique qu’occasionnait un ex humoriste, qui ne me fait plus rire, qui jadis officiait en binôme et qu’aujourd’hui ambitionnerait une carrière politique notamment sur les bancs du Parlement Européen.

Ce candidat expliquait dans la presse à qui bien voulait l’entendre,  les arcanes de son programme «anti-communautariste et anti-sioniste».

De sa volonté de se prévaloir,  par une  «guerre culturelle» (sic), son sentiment de mise à l’index des grandes formations politiques républicaines qui, d’après son sentiment, l’empêcheraient de travailler dans son domaine d’expertise : le comique…

Aujourd’hui, les forces de police, l’empêchant de déposer sa liste participent étrangement à lui attirer un fort joli coup de publicité.  
Comme le temps passe …
Et comme les clivages attisant la haine de l’autre restent.
Ce qui m’interpellait dans ce « papier » lu dans le Monde, était cette obscure notion de « guerre culturelle ».
La culture comme arme de destruction massive ?
Voilà qui faisait de moi un marchand d’armes alors …

Mince ! Je parviendrai vraiment jamais à vraiment bien me connaître.
Si divers, si complexe, si compliqué, si différent que je suis à l’instar de la foultitude  des cultures qui s’épanouissent dans notre  planète…

Dans une autre vie, celle qui me voyait jadis lycéen au siècle dernier, je me souviens d’une dissertation de philosophie dont la problématique posée était, à quelque chose près, la suivante :

 « La diversité  des cultures est-elle un obstacle à la vie harmonieuse entre les peuples ? »

Je me suis rappelé, mais d’une manière lacunaire,  de ma composition d’alors où néanmoins je m’efforçais de déployer alors un raisonnement visant à démontrer  à quel point une culture est un procédé de l’arrachement de l’homme à la nature et que dans cet effort l’homme, tout homme,  restait unique car il était le seul être vivant à pouvoir se cultiver.

La diversité des cultures  ou plutôt des « civilisations »  devrait prouver une seule chose : qu'une culture est arbitraire.

Les sociétés humaines choisissent leurs propres coutumes  selon leur caractère, le milieu naturel ; ainsi, les sociétés peuvent être monothéistes ou polythéistes, commerçantes ou belliqueuses, nomades ou sédentaires, avoir tels ou tels rites alimentaires, etc.

Il est cependant certain que ces caractéristiques ne dérivent pas entièrement de la nature.

Les cultures ne sont que des modes de vie ; elles n'engagent pas la nature fondamentale de l'homme, qui est précisément l'aptitude à s'extraire de la simple nature.

Contrairement à ce que véhiculent les pensées nauséabondes de l’intolérance et de l’excrétion de l’autre, la pluralité des cultures suppose l'unité du genre humain de même que la pluralité des langues suppose le langage. La faculté unique qui caractérise l'homme.

J’explicais alors, comme je le réitère aujourd’hui, que la diversité des cultures permet l'échange entre les cultures, tant il est vrai que tout dialogue suppose un autre différent de soi.
Kant, dans son "projet de paix perpétuelle", affirmait qu'en s'enrichissant de la culture d'autrui, on s'enrichit de sa propre culture.

Pour Herder encore, chaque culture n'a pu exister  et s'affirmer que de par son contact avec les autres.

Ainsi les Grecs n'ont pu se forger leur culture qu'au contact avec celle des Égyptiens. De même, la reprise de certains dieux grecs dans la culture romaine prouve que l'échange est possible et qu'il ne nie pas pour autant l'originalité des deux "échangeant".

L'échange des cultures permet donc, à chacun de s'enrichir et d'évoluer.

Sans ça, chaque culture resterait enfermée sur elle-même et figée.  

La diversité renforce le sentiment d'humanité.
En reconnaissant qu'il existe d'autres manières de voir le monde, cela revient à reconnaître sa propre subjectivité, dont la relativité d’un seul point de vue.

La diversité, dans le respect, nous apprend ainsi l'humilité et nous amène à réfléchir sur notre volonté de toute-puissance.

Apprendre à accueillir la diversité, c'est repousser les comportements racistes et nationalistes et promouvoir des valeurs de fraternité, ce qui enrichissent  l'humanité.

Pour Levinas, chaque homme reçoit son humanité de sa rencontre avec autrui. Bref, de celui qui nous est …  étranger.

Dans mes rédactions d’alors, comme dans mes pensées d’aujourd’hui, pour moi c’est clair. Je ne voterai pas, lors du scrutin du 7 juin prochain pour les élections européennes, pour cette liste menée par cet acteur, n’est ce pas : incontestablement très ... comique...

Commenter cet article

vita 09/06/2009 19:52

C'est la pensée de Lévinas qui m'interpelle...La richesse vient de la diversité , du métissage. mais il est certain qu'il est difficile d'accepter l'autre qui devient comme un miroir de ce que l'on est soi-même..VITA

Désherbant 11/07/2009 22:31


Slt à toi l'amie Lestaire.
Diversité, métissage, miroir ... Que des vertiges dans tes quelques mots.
1000 biz à toi, la poétesse du voyage et de l'image.
:0010:


Mu 29/05/2009 10:52

Et ouais, ça laisse songeur tout ça ... si on pouvait tous se considérer comme des terriens, ce serait pas mal déjà ... A bientôt

Désherbant 11/07/2009 22:26


Slt les tendres Gouttes. Comment allez vous toutes ?
Slt les terriennes !
Pas les terreux, hein ? Juste les terriens !!
Lol
1000 biz à vous (et à toi)
:0010:


zaq 25/05/2009 16:27

étonnant de se souvenir que lorsqu'il a voulu "entrer" en politique, Dieudo se présentait à Dreux pour s'opposer à MF Stirbois du FN !  alors quel chemin parcouru pour en arriver là ? de quyoi rester perlexe ...

Désherbant 11/07/2009 22:25


Comme quoi il n'y a pas que les non-imbéciles qui changent parfois
;-)
A + Zaqouille !


syboule 23/05/2009 12:03

le premier but des dictateur c'est bien de détruire la culture des peuples..la culture qui fait l'histoire d'un civilisation ...quant à ce comique (perso il ne me faisait pas rire avant ..)s'il conduit sa liste (j'ai pas suivie est-elle validée??) je suis souhaite la plus grosse gamèle de sa vie !! histoire que cet electochoc lui fasse comprendre sa bétise qui se couple bien à la méchanceté !!raggggfgfggben sinon !! fait beau et chaud ici , la campagne est belle (mais siiiiiiiii)les couleurs sont magnifiques, les odeurs enivrante !!le seul truc chiant : je suis malade !!hi bizzzzzzzzzzz desherbant !!!

Désherbant 11/07/2009 22:23


... Bis repetita ou simple balbutiement ? Lol.
Biz 1000 fois
:0010:


syboule 23/05/2009 12:03

le premier but des dictateur c'est bien de détruire la culture des peuples..la culture qui fait l'histoire d'un civilisation ...quant à ce comique (perso il ne me faisait pas rire avant ..)s'il conduit sa liste (j'ai pas suivie est-elle validée??) je suis souhaite la plus grosse gamèle de sa vie !! histoire que cet electochoc lui fasse comprendre sa bétise qui se couple bien à la méchanceté !!raggggfgfggben sinon !! fait beau et chaud ici , la campagne est belle (mais siiiiiiiii)les couleurs sont magnifiques, les odeurs enivrante !!le seul truc chiant : je suis malade !!hi bizzzzzzzzzzz desherbant !!!

Désherbant 11/07/2009 22:21


Bêtise ? Méchanceté ? Ma foi, mais les deux ma ... capitaine !
Et comment va  ta Cyberbase ?
1000 biz