L’horreur est dans la cheminée. (Noël)

Publié le par Désherbant


- Dubito, ergo sum -

J’abhorre Noël, Fallait-il s’en douter ?

Une accablante et atavique époque dans l’année à passer. Un bien réactionnaire et passéiste moment aussi qui me poussait, petit,  systématiquement  à conjecturer, un peu comme dans la religion en matière de dieu, que cette chose là,  avait du mal à passer. Voir,  qui n’existait même pas.

Les souvenirs brûlants d’une primale trahison aussi, car elle remonte à ma plus délicate enfance.

Ce furent mes propres parents  qui me l’infligèrent, en me poignardant de la sorte dans le dos.

Un mensonge. Une mystification. Enorme.

Le Père Noël. Mythe ou réalité ?

Chaque année, il revenait avec son lot d’interrogations. De frayeurs aussi.

Comme lorsque je me trouvais en présence d'un quelconque sinistre clown dans le cirque. J'en étais térrifié.
Chaque année, il travaille dans la nuit et le froid – dimanche comprise. Gare son traineau en double file, porte des kilos de cadeaux sur son dos et salit son bel habit rouge dans nos cheminées pour distribuer des millions de jouets aux enfants du monde entier …

Néanmoins, sans ce type, Noël ne serait pas tout à fait le même. Allait-il venir cette année-ci encore, pensais-je, chaque fois ?

Et pourtant, alors que les traces de son passage sont partout, personne ne l’a jamais vu …

Alors, qui est-il ? Existe ou existe pas ?

J’ai passé toute mon enfance à tenter de décrypter le mystère qui se cache derrière la barbe du Père Noël.

Toute ma plus juvénile origine passée à échafauder les hypothèses les plus hardies, les plus courageuses, les  plus audacieuses aussi, à son sujet. Quitte à fonder mon crédo sur la théorie de sa non existence et à endurer mille souffrances dans ma petite  âme d’enfant d'antan.

Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours cru  que ce type avait forcement un autre boulot à coté.

J’étais convaincu, en fait, que le père Noël et l’homme invisible ne faisaient qu’un. Ce qui permettrait au Père Noël d’avoir un boulot de super héros le reste de l’année et de ne pas rester les bras croisés à ne rien faire pendant 364 jours. Une caractéristique aussi, pensais-je,  très utile le soir de Noël et qui lui agréerait de ne pas être vu par les enfants.

Ensuite j’ai beaucoup réfléchi à quels pouvaient être ses super pouvoirs, surtout en cas de ratage, de sa part,  de la magie liée à son invisibilité. Personne n’étant infaillible.

J'avais alors pénétré l'hypothèse, en guise d’explication, que si quelqu’un le croisait par hasard, il  suffirait au Père Noël d’un profond et anesthésique regard pour l’hypnotiser et effacer ainsi tout souvenir de lui.
Un ami de mon père, qui était alors médecin anesthésiste, et qu’avec moult détails s’efforçait souvent de m’expliquer les arcanes léthargiques de son alchimique boulot, devait tenir, à coup sur, sa connaissance et sa  technique du Père Noël en personne.

Ou alors des Mens in Black.

N’écartant aucune piste, je m’efforçais aussi d’explorer d’autres hypothèses portant notamment sur son aspect.

Car, pour être crédible,  il ne devait pas ressembler à ce qu’on croit. En fait le Père Noël s’appelle Raymond Dupont, il est habillé en bleu de travail et conduit une camionnette avec marqué dessous « Express livraison ». Il fait sa tournée de Noël en bleu de travail, comme ça personne ne le remarque. D’où sa prétendue invisibilité.

Il ne pouvait pas, seul,  faire aussi tout le boulot, contrairement à ce qu’affirmaient mes parents car, il se trouve, pensais-je, que le Père Noël se contente de donner une liste de cadeaux aux grands fabricants de jouets du monde entier. Ceux-ci les livrent dans les magasins, les parents vont ensuite les chercher et ce sont eux-mêmes qui les posent devant les cheminées, ou sous le sapin ou encore dans les pompes de chaque morveux.

Trop malin le Père Noël, il a même plus à se déplacer !

Dautant que, grâce à Internet, maintenant c’est encore plus simple et plus rapide : trois ou quatre petits e-mails et c’est parti !

Mais Internent n’existait pas à mon époque. C’était donc plus difficile.

Bref, et si le père Noël, à défaut d’être l’arnaque du siècle, mentait comme un arracheur de dents à nous tous, les petits enfants que nous étions ?

Et s’il nous menait en bateau depuis le début ?

Et si c’était lui qui orchestrait toutes nos interrogations depuis sa base du Pôle Nord ?

En nous faisant croire qu’il est tout seul, ce qui me paraissait alors improbable.

De ce fait il se débarrassait des sceptiques qui ne veulent pas croire en lui, en les faisant grandir !  Cela lui ferait, d’ailleurs,  un peu moins de boulot.

Du coup il pourrait mener aussi très discrètement sa petite affaire, hyper bien organisée et bien huilée par le dense maillage de ses plus proches collaborateurs ou apostats sur terre que sont les parents. Les traîtres ...

Car il y a peut-être plein de Père Noël à faire le boulot, chacun spécialisé  dans un secteur.

Ce sont peut-être même des sujets … clonés.

Mais le clonage n'existait pas à mon époque. C'était plus inouï.
C’est en cela donc que les parents sont les complices du Père Noël en préjudice à leur propre progéniture.

Peut-être qu’ils l’aident à garer son traineau dans le garage lorsqu’il n’y à plus de place dans la rue. Qu’ils lui ouvrent la porte quand il n’y a pas de cheminée ou peut-être que les cadeaux sont distribués aux parents par de grands centres de distribution régionaux. Va savoir.
Peut-être même qu’ils vont directement au Pôle Nord pour aller les chercher. Qui sait, qui sait …. ?

Mais je pensais aussi à qui, après tout, voudrait bien s’embêter à faire un boulot aussi ingrat, surtout quand ce n’est pas payé.

A considérer qu’il existe vraiment, depuis le temps qu’il fait ça, il devrait déjà être à la retraite, non ?
Alors quid du droit de travail du Père Noël ?
C’était mon frère, juriste, qui avançait cette théorie très sociale et que j’ai fait mienne par la suite pendant quelque temps.

Et que dire de son accoutrement ? Personne ne voudrait avoir l’air aussi débile.

Il est aussi trop gros pour passer par la cheminée...
Des rennes qui volent ? Et pourquoi pas des éléphants rose ?

J’ai passée mon enfance à m’abimer dans ces terribles questions d’une insignifiance inouïe, au lieu de grandir sainement.

J’ai fait l’objet des quolibets, piques, plaisanteries et railleries de toute sorte de la part de mes frères ainés, tandis que mes parents, au lieu de m’éduquer dans les valeurs éthiques de la vérité, m’ont laissé m’enfoncer dans le plus mortifère et sinistre canular (après dieu) que l’humanité, n’ait engendré.

Que faisait la DASS d’alors pour contrer l’impact éducatif de ces iniques parents et de cette crédule ainsi que superstitieuse et arriérée famille dans laquelle j’évoluais ?

Alors qu’on évoque tant aujourd’hui la maltraitance de l’enfant, quid de cette violence là ?

Lovée, sournoise, pernicieuse, malsaine, nocive, dommageable, insalubre, néfaste, préjudiciable et  toxique éducation, qui m'a fait prospérer dans ce tissu de mensonges et de contre vérités qui empêchent encore tant de nos jours les parents à assumer les cadeaux qu’ils offrent à leurs enfants.
Ce n’est pas nous, c’est le Père Noël qui t’as offert ça...

Veules, pleutres, poltrons, lâches et  indignes parents qui avez été et êtes encore de nos jours,  à l’image de cet infâme contre exemple de résilience éducative qui symbolise si bien l'icône mensongère du Père Noël.

Famille, parents, Noël : je vous hais.

Commenter cet article

Moa 09/11/2008 14:46

Kikou Toâ  :0059:Le père Noël est une invention mercantile l'ami, mais elle permet aussi aux petits de rêver et d'avoir des étoiles dans les yeux.Perso, j'en ai voulu à mes parents de m'avoir menti et fais croire.Aussi maintenant, je préfère la "mère noëlle"... HummmmBon dimanche; amicales pensées.  :-)))

Désherbant 10/11/2008 12:18


... La Mère Noëlle, dis tu ?  Cool.
Et elle a quoi dans sa "hotte" ? Des ... "jouets" pour grands enfants ?
Tu m'a l'air d'être un sacré coquin toi, hein ? Lol;-)


Marcovaldo 09/11/2008 11:50

C'est excellent, j'aime beaucoup ! Bon dimanche !  :0014:

Désherbant 10/11/2008 12:07


Ravi de t'avoir diverti, Messire Marcovaldo !
;-)


Handi@dy: :0016: jaccede.com 01/11/2008 11:24

Eh bien! Verve énergique mais négative lol! Et de l'humour à foison: on imagine le petit Désherbant qui passe son temps le nez en l'air, la bouche ouverte, sourcils froncés, à secouer la tête: nan, pas ça, l'explication...Traumatisé!!! Et tu as vu un psy pour ça?Perso, je n'aimais pas Noël toute petite (peur du bonhomme, et puis la menace d'absence de cadeau si je n'étais pas sage, et comme je ne suis pas parfaite...). Après, j'ai compris que c'était le distributeur de cadeaux automatique: on commanre, on reçoit. Puis j'ai posé LA question qui tue: pourquoi dans les pays pauvres ou musulmans, les enfants ne reçoivent pas de cadeaux?Là, mon père m'a dit la vérité.Contre l'avis de ma mère lol! Ca m'a soulagée à un point!J'ai donc commencé à "manipuler" gentiment mes parents, à négocier... Normal. Avec le temps, écolo, je me suis posotionnée CONTRE, ai acheté un petit sapin en peluche pour ne pas faire couper les vrais... Maman continuait d'avoir son vieux sapin artificiel prédécoré lol!Adulte, j'ai été séduite par les lumières qui éclairent la ville la nuit, à cette époque. Me suis remise à fêter, à offrir des cadeaux humbles, bricolés. Refait les recettes de petits gâteaux traditionnels de maman...Puis j'ai détesté les décos extérieures, les pères Noël en moultes exemplaires pendus aux balcons!!!Re-cessé de fêter.Jusqu'au jour où j'ai parlé de Noël comme fête allemande importante au vu des décos, marchés etc... Ai ramené des gâteaux aux élèves! Qui adoraient, se pasaient le message et avant Noël, la question: "M'dam', vous ramenez des gâteaux de Noël cette année?"J'ai compris qu'il y avait de la joie à donner... S'il faut une fête pour s'en souvenir, pourquoi pas...L'an dernier, j'étais à l'hosto, suis rentrée le 24 en catas trophe...Cette année, pas trop de déco, pas envie, trop commercial, même en bois et raphia.Des lumières, bougies... Pour cpnjurer le sombre, la nuit... Référence à la fête païenne initiale. Permettre à la lumière de vaincre...Je ferai des petits gâteux et bloguerai les recettes... Pour nièce, amis, as, inf et kiné, voisins... SI ça se rouve, j'irai même au marché de Noël, juste pour le plaisir de découvrir les dernières créations d'artistes autour d thème... J'emmènerai des amis!BIZ!

Désherbant 10/11/2008 12:06


Energiquement envie de botter les (grosses) fesses du gros bonhomme de Noël moi !!
Envie de faire autant ?
Lol
:0010:


lizagrece 29/10/2008 16:54

Bon ! et bien comme ça c'est dit .LIZAGRECE

Désherbant 29/10/2008 18:38


Asolument Liza. Et une fois dit, ce n'est plus à dire, hein?
:-)


syboule 29/10/2008 16:19

bon je dois en conclure avec HORREUR que le pere noël  n'existe pas ...????arfggg mais comment vais-je faire pour survivre à cette information ...mais c'est horrible ...Non!!Moi je ne pense pas que le père noël soit l'homme invisible, je ne pense pas que le père noël soit "plusieurs" ou déguisé en bleu-façon-colis-express, ou un super héros , ou je-ne-sais-plus-quoi ..ben oui parce qu'en fait : le père noël j'y ai jamais cru..(hé ho quoi : faut pas me prendre pour une naïve non plus !! arfgfgfgf)en revanche la petite souris: j'lai vu ... oui oui j'lai vu !!

Désherbant 29/10/2008 18:37


Pas de triche ? Pas de bobards ? Pas d’artifices chez toi et chez tes parents lorsque tu étais enfant ? Humm, serais-tu la (une) fille secrète de Françoise Dolto ?
;-)